Le CCIF, fleuron de la nouvelle extrême droite française, par Naëm Bestandji

Plus proche de nous, la Charte du Hamas rédigée en 1988 (15) affiche sans complexe sa détestation des Juifs inspirée par sa référence absolue, Hassan Al-Banna. Dans son préambule, la charte cite le fondateur des Frères : “Israël existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé”. L’imâm martyr Hasan al-Bannâ -que Dieu lui fasse miséricorde !

Pour être encore plus précis sur sa filiation, le Hamas confirme dans son article 2 qu’il est l’une des ailes des Frères musulmans en Palestine.

Cette charte concentre encore et toujours les deux influences, européenne et religieuse. Elle est l’illustration fidèle de toute la rhétorique antisémite islamiste que nous retrouvons partout dans le monde. L’influence religieuse se retrouve dans son préambule par sa citation de la sourate 3 verset 112 du Coran : Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu avec les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et les voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux signes d’Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé.

L’influence de l’extrême droite européenne se retrouve dans l’article 22 : (…) Grâce à l’argent, [les Juifs] règnent sur les médias mondiaux, les agences d’informations, la presse, les maisons d’édition, les radios, etc. Grâce à l’argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste et la plupart des révolutions dont nous avons entendu et entendons parler de-ci de-là. Grâce à l’argent, ils ont créé des organisations secrètes qui étendent leur présence dans toutes les parties du monde pour détruire les sociétés et réaliser les intérêts du sionisme, comme la franc-maçonnerie, les clubs Rotary et Lyons, etc. Ce sont toutes des organisations qui se livrent à l’espionnage et au sabotage. Grâce à l’argent, ils sont parvenus à prendre le contrôle des États colonialistes et ce sont eux qui les ont poussés à coloniser de nombreuses régions pour en exploiter les richesses et y répandre leur corruption.

Nous sommes bien loin de la lutte indépendantiste. C’est donc en raison de tous ces clichés antisémites que le mouvement déclare à travers un hadith dans son article 7 que l’Heure ne viendra pas avant que les musulmans n’aient combattu les Juifs (c’est à dire que les musulmans ne les aient tués). Oui, nous sommes bien loin de la lutte indépendantiste. La cause palestinienne est légitime. Mais étant une branche des Frères musulmans, le Hamas n’est pas un simple mouvement de résistance.