Le CCIF, fleuron de la nouvelle extrême droite française, par Naëm Bestandji

L’absence de Juifs dans les pays musulmans (ils y sont aujourd’hui peu nombreux), la propagande islamiste sur le conflit israélo-palestinien alliée à son instrumentalisation par les régimes autoritaires, ont permis de construire cette image fantasmée et antisémite du Juif depuis quelques décennies. En oubliant même leur histoire commune qui fut longue et riche.

Hassan Iqioussen, l’antisémitisme en héritage et en transmission

La transmission antisémite ne s’est jamais rompue. Une transmission à travers le temps et l’espace, jusqu’en France. Hassan Iquioussen, un prédicateur fanatique de l’UOIF, en est un des transmetteurs. Dans une conférence célèbre dans les milieux islamistes, il développe un discours dans la droite ligne de ses ainés. Cette conférence tenue en avril 2003 était intitulée “La Palestine, histoire d’une injustice” (17) (le terme victimaire “injustice” que l’on retrouve constamment dans tous les discours et de nombreux intitulés des conférences islamistes). Entouré d’enfants car une bonne part de l’auditoire était venue en famille, on y entend encore et toujours le mélange de l’antisémitisme religieux basé sur des versets du Coran et l’antisémitisme moderne européen de l’extrême droite traditionnelle. Il explique que les Juifs sont ingrats, qu’ils ont tué Jésus et bien d’autres prophètes et que, par conséquent, c’est un peuple qui nécessite d’être rappelé à l’ordre 24h sur 24. Il relate également l’histoire du premier schisme en islam de cette façon : La première dispute qu’il y a eu entre les musulmans, vous savez elle est due à qui ? Elle est due à un Juif yéménite converti à l’Islam hypocritement et qui de l’intérieur va tout faire pour détruire l’islam. Il est dans le même délire avec la Turquie kémaliste : Vous savez, le mouvement des jeunes Turcs, qui a à sa tête Mustafa Kemal Atatürk (…). D’après certains historiens, Mustafa Kemal était un Juif. (…) Car en Turquie, il y avait des Juifs qui se sont convertis à l’Islam hypocritement pour pouvoir accéder aux postes les plus importants et détruire l’islam et les musulmans de l’intérieur.

Sa reconstruction historique va plus loin encore : Et qu’est-ce qu’ils font en Europe ? Ce que je vais vous dire va vous choquer, mais c’est les textes aujourd’hui qui le disent, ils vont être de connivence avec Hitler, les sionistes. Pourquoi ? Pour pousser les Juifs à quitter l’Allemagne. Parce que les Juifs allemands ne voulaient pas quitter l’Allemagne. (…) Alors les sionistes ont dit : “il y a qu’une manière”. Vous savez comment ? Il faut qu’il y ait en Europe quelqu’un qui fasse du mal aux Juifs pour dire aux Juifs “sauvez-vous sinon vous allez voir ce qui va vous arriver. Les Européens vous détestent, ils ne vous aiment pas”. C’est pour ça [que les sionistes] ont créé des groupuscules fanatiques intégristes qui tuaient, qui posaient des bombes, qui ont massacré des musulmans. Ce sont tous des gens qui ont offert leurs services à Hitler. Pourquoi ? Pour justement qu’Hitler tue des Juifs pour utiliser cela pour que les Juifs quittent l’Europe.