Les djihadistes de Raqqa « ne cherchaient que des femmes et du sexe »

A Ain Issa, à côté de Raqqa (Syrie), il y avait une prison de femmes. Des femmes à la recherche d’une « vie parfaite », parce que « vertueuse », aux côtés des « combattants » du « califat » qu’elles rêvaient d’épouser.

Ca, c’est ce qu’elles croyaient en partant, car à l’arrivée… c’est l’enfer qui les attendait. Des journalistes de CNN ont rencontré plusieurs de ces femmes, qui leur ont raconté leur calvaire dans les prisons de Daech.

Parmi elles, il y a par exemple Saïda, qui vient de la ville de Montpellier, en France. Saïda a fui Raqqa avec son mari durant les combats, et elle est resté un mois dans la nature avec son fils de 14 mois avant que les forces de la coalition arabo-kurde la retrouvent. Elle raconte…

A son arrivée à Raqqa, elle a immédiatement été placée dans un dortoir appelé « mafalda », une sorte de harem pour terroristes où ceux-ci venaient piocher l’épouse qui leur convenait le mieux. « Nous devions remplir une sorte de CV, avec notre nom, notre âge et notre personnalité et ce que nous recherchions comme mari. Les hommes faisaient de même », explique-t-elle. Ensuite, s’il y a « match », comme sur les sites de rencontres, à l’issue d’un speed-dating d’une quinzaine de minutes, le mariage est conclu.

En fait de maris vertueux, elles trouveront des « obsédés sexuels »

Les Européennes ont la côte auprès des djihadistes, raconte une ex-prisonnière. «Elles recherchent un combattant, quelqu’un de fort avec une arme et capable de les protéger. C’est une idée fixe, comme dans un film. Beaucoup sont choquées lorsqu’elles découvrent à quel genre d’hommes elles sont mariées et divorcent très vite après quelques jours », confie-t-elle.

Les femmes venues en Syrie pour trouver le « musulman pur » de leurs rêves vont vite devoir déchanter. «Ils disent toujours qu’ils ne veulent que le djihad pour la gloire d’Allah mais ils ne recherchent que des femmes et du sexe. C’est dégoûtant », raconte une autre.

Publié le 18/07/2017 par Oui Mais Non