Vietnam: plus de 8000 adolescentes enlevées et vendues comme épouses en Chine

« Dès qu’une fille est mariée de force, tous ces droits lui sont arrachés » explique Sharon Kane, directrice de Plan International au Vietnam. « On leur vole leur droit d’aller à l’école, leurs rêves et leurs espoirs d’une vie meilleure. » La plupart de ces filles subissent des violences domestiques et sexuelles et sont parfois forcées à devenir mère alors qu’elle ne sont encore que des enfants. 

Les conséquences sont également lourdes au sein des communautés. Dans des villages où vivent parfois moins de 50 personnes, les filles ont une place essentielle et sont connues de tou·te·s. Ces enlèvements attisent les tensions et la méfiance par rapport à l’extérieur.

Quand Mi a disparu il y a deux ans, sa famille a tout fait pour la retrouver, voyageant jusqu’à Ha Giang City, à plus de 150 km. Seulement pour apprendre que Mi avait sûrement été emmenée en Chine. Sa mère, Do, ne garde d’elle qu’une photographie qu’elle montre à ceux qu’elle croise et qui pourraient l’aider à ramener Mi à la maison.
Comme elle, les familles n’ont personne vers qui se tourner pour retrouver leurs filles et comprendre ce qui leur est arrivé.

PLAN INTERNATIONAL S’ENGAGE SUR LE TERRAIN DE LA PRÉVENTION

En effet, malgré ces drames, l’existence du trafic de jeunes Vietnamiennes n’est pas encore connue de tout le monde et les communautés vivant près de la frontière ne savent pas toujours qu’elles deviennent la cible de tels réseaux.
Dans ces régions très isolées la police est peu présente et ne dispose pas des moyens de lancer des recherches. Pour signaler plus rapidement les disparitions, Plan International a participé à la mise en place d’une ligne d’urgence. Depuis trois ans, c’est plus de 8000 appels qui ont été reçus !

Dans sa lutte contre ces trafics d’enfants, Plan International travaille dans les écoles et les communautés pour sensibiliser les filles et leurs familles à ce nouveau risque. Au côté de la fondation locale Blue Dragon Children’s, Plan International intervient auprès du gouvernement pour qu’il fasse plus pour retrouver les disparues et aider celles qui s’en sont sorties à se reconstruire.

L’enjeu : éradiquer ce trafic et éviter le drame des mariages forcés dont sont victimes les jeunes filles.