Prix Simone Veil : Aissa Doumara Ngatansou récompensée pour son engagement

POLITIQUE – En cette 42e journée internationale des droits des femmes, Emmanuel Macron a remis pour la première fois le prix Simone Veil pour l’égalité femmes-hommes. Doté de 100.000 euros, il a été remis ce vendredi 8 mars à l’activiste d’origine camerounaise Aissa Doumara Ngatansou.

article publié sur le site  huffingtonpost.fr, le 08 03 2019

La militante de 46 ans lutte contre les mariages forcés et a cofondé une antenne de l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes (ALVF) dans la ville de Maroua. Grâce au soutien de l’ONU Femmes, l’ALVF a pu porter secours aux femmes et aux filles victimes de l’insurrection de Boko Haram dans la région et leur fournir des moyens de subsistance et un appui psychosocial.

“Votre combat et votre personnalité, aujourd’hui reconnue, est pour nous tous un exemple de courage, de remettre en cause le poids des héritages, d’affronter les préjugés et la réprobation de la société, de dénoncer l’injustice, de briser le silence” a exprimé le chef de l’État à Aissa Doum

Le chef de l’État a profité de l’évènement pour annoncer la création d’un fond de 120 millions d’euros pour aider les mouvements en faveur des droits des femmes dans le monde.

View image on Twitter