Trois ans après la tuerie de Charlie Hebdo, de nombreux journalistes menacés de mort pour “blasphème”

*Quatre blogueurs bangladeshis ont été assassinés de cette façon en pleine rue dans la seule année de 2015