Non, cette photo d’un naufrage de migrants n’a pas été manipulée

Une photo montrant des migrants naufragés en mer Egée est accusée d’avoir été manipulée, de nombreux internautes jugeant suspecte la présence d’un homme se tenant droit au-dessus des flots. Il s’agit pourtant d’une photo authentique, prise lors d’un naufrage survenu en décembre 2015, comme l’atteste une vidéo tournée par les gardes-côtes turcs intervenus sur place ce jour-là.

article pûblié sur le site de l’AFP, le 21 08 2018

« Il fait 7 mètres de haut, il marche sur l’eau comme Moïse ou comme dab, on nous prend pour des cons… » : cette publication Facebook, partagée près de 30.000 fois depuis le 9 août, montre un groupe d’une vingtaine de naufragés à la dérive.

Capture d'écran du compte Facebook de Laurent AsencioCapture d’écran du compte Facebook de Laurent Asencio (DR)

En haut à droite de l’image, un homme en noir, dépourvu de gilet de sauvetage, se tient droit, légèrement appuyé sur l’épaule droite de son voisin, la partie supérieure du corps à la verticale au dessus des flots.

Comme cet internaute, de nombreux autres ont mis en cause ces dernières années l’authenticité de cette photo, d’aucuns accusant des journalistes d’avoir « mis en scène » cette image pour « apitoyer le citoyen » sur le sort des migrants.

Capture d'écran du site club.septCapture d’écran du site club.sept (DR)

Une recherche inversée* permet cependant de remonter jusqu’à la photo originale (ci-dessous) et jusqu’à des articles de presse (lien en turc) faisant état de ce naufrage survenu mercredi 16 décembre 2015 en mer Egée entre Bodrum (Turquie) et l’île grecque de Kos, située à moins de cinq kilomètres des côtes turques les plus proches.

Photo prise le 16/12/2015 lors d'un naufrage en mer EgéePhoto prise le 16/12/2015 lors d’un naufrage en mer Egée (DR)

Surtout, une vidéo du sauvetage tournée par les gardes-côtes turcs, prise d’un autre angle, permet d’authentifier la photo : l’homme en noir se tenant debout sur la photo accusée d’avoir été manipulée y apparaît sur la droite de l’image, dans la même position (voir ci-dessous).

Capture d'écran de la vidéo des gardes-côtes turc, diffusée sur le site d'Al Jazeera TurkCapture d’écran de la vidéo des gardes-côtes turc, diffusée sur le site d’Al Jazeera Turk (Al Jazeera / DHA)

« Ce qui est étonnant sur la vidéo et la photo, c’est que la seule personne qui soit au-dessus des flots est une des deux seules qui ne portent pas de gilet de sauvetage« , concède Bernard Barron, président de la station de sauvetage en Mer (SNSM) de Calais, à qui nous avons soumis la vidéo des gardes-côtes turcs.

Il reconnaît même avoir « pensé qu’il pouvait s’agir d’une supercherie » en voyant passer cette image par le passé.

« Mais quand je regarde la vidéo [qu’il n’avait jamais visionnée jusqu’ici, NDLR], on constate la présence d’un débris sur la droite de l’image, qui flotte entre deux eaux (voir capture d’écran ci-dessous). Si ce débris est ce que je pense, une planche, il se peut que l’homme en noir soit à la califourchon dessus. Il se peut que des personnes sur la droite de l’image soient appuyées sur ce débris, qui sinon flotterait à la surface« , estime-t-il.