Et si les enfants étaient le remède aux fake news ?

Alors que les « fake news » prolifèrent sur Internet, relayées par les réseaux sociaux, et perturbent jusqu’aux élections, un chercheur a démontré que les enfants seraient la meilleure protection pour s’en protéger…

Un chercheur norvégien, Andy Oxman, a testé des techniques d’apprentissage et d’éducation à l’esprit critique dans 120 écoles ougandaises (voir article ici). Ses conclusions sont sans appel : les enfants résisteraient bien mieux aux fausses informations que les adultes car ils parviendraient à les identifier plus rapidement que leurs aînés. Pourquoi ? Parce que les adultes sont moins enclins que les enfants à remettre en question leurs vieilles croyances ou leurs schémas de pensée.

Les enfants, analyse Andy Oxman, apprennent plus facilement, ont des représentations plus souples et modifient rapidement leur façon d’identifier une information. Au final, plus de la moitié des enfants qui ont participé à l’étude se sont avérés capables, après avoir été formés, de reconnaître une fake news.

Du coup, le chercheur en déduit une stratégie pour lutter contre les fake news : éduquer le plus tôt possible les enfants, dès l’école primaire, à trier les informations. Problème : pour éradiquer le phénomène, cela prendra nécessairement un peu de temps.

Pour ceux qui veulent approfondir (en anglais de surcroît), c’est par ici et ça dure 32 mn :

Publié par WTF, le 23/05/2017