Afrique du sud : Il profère une insulte raciste, sa vie tourne au cauchemar…

Il a perdu son travail, l’entreprise familiale a fermé, ses parents ont quitté le pays, sa famille et ses amis lui ont tourné le dos… Et il risque une peine de prison. La vie d’un Sud-Africain a basculé après la diffusion, fin août, d’une vidéo dans laquelle il emploie un terme raciste.

publié sur le site du  journal a L’Actu édité par notre partenaire Playbac presse

« Ciel bleu, belle journée, mer magnifique. Pas un “kaffir” en vue, un putain de paradis sur terre ! » C’est ce que déclare à ses amis Adam Catzavelos, un homme blanc, sur une plage grecque. Envoyée par WhatsApp, sa vidéo de vacances atterrit sur les réseaux sociaux.

Dès le lendemain, Adam Catzavelos voit son identité, son adresse et son numéro révélés sur Internet. Mot venant de l’arabe, kaffir est un terme insultant utilisé pour désigner les Noirs pendant l’apartheid (système raciste imposé par la minorité blanche jusqu’en 1991). Un parti politique a porté plainte contre Adam Catzavelos pour racisme. En mars, une Sud-Africaine blanche avait écopé de deux ans de prison pour avoir traité un policier noir de « kaffir ».

© Renaud Vedrenne, Play Bac Presse