Allemagne : les réseaux sociaux doivent retirer tout contenu haineux

Les faits

Les députés allemands viennent de voter une loi obligeant les réseaux sociaux à  supprimer certains contenus. Facebook, Twitter, Instagram… risquent une amende de 50 millions d’euros s’ils ne la respectent pas. Une amende supplémentaire de 5 millions d’euros est prévue pour leurs dirigeants.

Comprendre

La loi prévoit que les réseaux sociaux ont 24 heures pour supprimer les contenus après leur signalement par des internautes. Sont concernés : les propos racistes, l’incitation à la violence, la propagande terroriste, la pornographie infantile et les fausses  informations. La loi est née en réaction aux nombreux messages haineux apparus sur Internet en 2015 et 2016, après l’arrivée de plus d’un million de migrants. Facebook estime que la loi ne va « pas améliorer » la situation et souligne ses efforts : 4 500  personnes assurant la modération du site dans le monde, bientôt rejointes par 3 000 nouveaux employés. Des associations de défense des minorités soutiennent cette loi. Mais certains s’inquiètent pour la liberté d’expression.

Le saviez-vous ? 

Combien Facebook a-t-il de membres dans le monde ?

Réponse : Deux milliards.

 

Extrait de l’Actu n° 5332 du jeudi 6 juillet 2017

© Play Bac Presse.