Enrico Macias, chanteur de la paix

Des racines et des ailes, ce pourrait être le sous titre de cette série qui rappelle qu’une culture ne peut pas être un pré carré … 

Enrico Macias – Algérie

L’ambassadeur de la chanson française

Chanteur, il est issu d’une famille juive d’Algérie. Rapatrié en 1961, il s’essaie à des petits boulots de musicien, fait sa première télévision en 1962, et illustre avec sa chanson Adieu mon pays, l’exil pied-noir. Il connaît un succès fulgurant en sortant l’année suivante, son premier album Un soir d’été. Chanteur de la paix avec Enfant de tous pays (1963), il est devenu l’ambassadeur de la chanson française dans le monde entier. Même si son soutien appuyé à Israël lui vaut une rancune tenace dans son pays natal. En 1965, il entame sa carrière d’acteur avec le film L’Esbrouffe et n’a jamais quitté depuis 50 ans la scène musicale française.

Raconté par Smaïn

Né à Constantine en 1958, Smaïn arrive en France en 1960 pour être placé dans une famille d’accueil. C’est Philippe Bouvard qui le remarque le premier et lui offre une place dans son Petit Théâtre. Son premier one-man show, A Star is beur, en 1986, rencontre un vif succès, suivi par T’en veux ? en 1989 et Comme ça se prononce en 1996. Depuis, il enchaîne les rôles, devant la caméra ou sur les planches, et s’affirme comme une figure majeure de cette génération d’auteurs.

Biographie enrichie http://achac.com/artistes-de-france/enrico-macias/