Lecture “Un pays de barbelés” – Dans les camps des réfugiés espagnols en France, 1939″

“Un pays de barbelés”, Editions Claire Paulhan.  “En 1939, la guerre d’Espagne s’achève par la déroute des Républicains. Ceux qui échappent aux troupes franquistes passent les Pyrénées pour se réfugier en France. Au beau pays de la liberté, ils sont reçus par les gendarmes, enfermés dans des camps, parqués sur des plages, encerclés par des barbelés. Missionné par le Comité d’accueil aux intellectuels espagnols, l’écrivain, journaliste et militant anti­fasciste Vladimir Pozner arrive à Perpignan  pour tenter de faire libérer des prisonniers.”  lire la présentation complète de l’ouvrage sur le site des Editions Claire Paulhan.

Il va de camp en camp, flatte les officiers, intrigue, fait valoir ses relations, use d’humour, d’intelligence et d’énergie. Il rencontre les Espagnols, qui manquent de tout, sauf d’un extraordinaire savoir-vivre. Il leur apporte des couvertures, des cigarettes, des souliers, des brosses à dents, ce qu’il peut. Cependant, il reste l’écrivain qu’il est toujours, mais on le découvre entre deux livres, agissant le jour et prenant des notes la nuit, rédigeant des articles où il dénonce avec violence et drôlerie le scandale qu’il a sous les yeux, prenant des photos pour illustrer ses reportages, réunissant tout un matériel documentaire, qui pourrait lui servir plus tard. Et en effet, beaucoup plus tard, marqué au cœur comme tant d’autres, il n’oubliera jamais ce drame, qu’il racontera dans son roman Espagne premier amour.
De cette intense activité, Pozner a tout rapporté, ses carnets, ses images, sa correspondance, ses manuscrits, une foule d’inédits, d’originaux qui donnent à voir sous un angle original, unique, ce vaste drame qui s’est déroulé à la frontière espagnole, dans le Sud-Ouest de la France, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale. Ces documents, il les a longtemps conservés dans un carton, au fond d’un grenier. Ils sont à présent publiés sous le titre “Un pays de barbelés”, par les Editions Claire Paulhan.

Association des amis de Vladimir Pozner
Membres d’honneur : Maurice Baquet, Christian Bourgois, Henri Cartier-Bresson, Miriam Cendrars, Jean Lacouture, Claude Lévi-Strauss, Antonin Liehm, Edgar Morin, Michel Piccoli, Alain Resnais, Jorge Semprun, Marina Vlady, Christa Wolf