France Fraternités lance son premier “laboratoire fraternel”

Editorial  Le principe de fraternité renvoie au « vivre ensemble ». Mieux, il implique le faire ensemble. Il prend appui non pas sur l’appartenance à un groupe mais sur l’éminente dignité attachée à la qualité d’Homme. Ce n’est pas le particularisme qui déclenche en république la fraternité mais bien l’appartenance à une même communauté humaine .C’est sur cette base que j’ai créé avec quelques amis et proches, il y a trois ans, en juillet 2015, France Fraternités. Oh, bien entendu, l’émotion n’était pas absente de nos motivations. La haine et la mort semée qui venaient de parcourir notre pays nous obligeaient. La terreur ne pouvait prendre le dessus. Face à un monde qui se délite, ou les figures les plus adulées et les plus symboliques ne s’embarrassent guère de démocratie et de vérité, une France qui hésite quant à la direction à prendre, il nous a semblé urgent d’occuper le chemin de la transmission, de la concorde, par la pédagogie et un travail de connaissance.

laboratoires fraternels

Notre objectif était alors de contribuer à réarmer de manière concrète toutes celles et ceux qui œuvrent à l’éducation, à la lutte contre les discriminations, à la promotion de la solidarité, à la prévention. Il n’a pas changé. Trois ans ont passé, des dizaines de contenus pédagogiques ont été créés, des partenariats ont été noués. Le site de France fraternités et sa page facebook comptent près de 70000 utilisateurs, des milliers au quotidien. Nous passons maintenant à une autre phase : celle du développement en créant des laboratoires fraternels. Le premier d’entre eux verra le jour dans la commune de Bray sur seine, une charmante bourgade de 2500 âmes située aux confins de l’ile de France, de la Bourgogne et de la Champagne. Ce territoire rural voit une partie de sa population paupérisée. Nous allons nous adresser à elle en la faisant bénéficier de la création d’une structure d’accueil de réfugiés statutaires mais surtout de ses services. Tout ce qui sera apporté comme aide à la population accueillie sera également accessible à la population hôte (formation, culture, aide à l’emploi …).
Nous croyons aux actes et c’est cette histoire, celles des gens qui vont la faire, des accueillis , des accueillants , que nous allons vous raconter chaque semaine sur France fraternités à partir du 15 septembre. Ce sera notre façon à nous de répondre aux discours de haine et de discorde qui parcourent notre pays et l’Union. Et c’est ainsi que nous essaimerons !

Pierre Henry

pdt France-Fraternités