La Grande Mosquée de Paris condamne les propos de l’imam toulousain

Après l’avoir encouragé à poursuivre sa mission, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris (GMP) a finalement décidé de condamner les propos antisémites de Mohamed Tataï, l’imam de la mosquée d’Empalot à Toulouse

Article publié sur le site de La Dépêche le 12 07 2018

“Nous condamnons très fermement ses propos relatifs à un hadith rapporté par un auteur traditionniste (Abou Horaira) lui-même rejeté par la dynastie musulmane des Omeyyades (680/750), un hadith qui n’avait pas lieu d’être exhumé de son oublié précise le recteur de la GMP qui affirme avoir recommandé à Mohamed Tataï “de présenter ses excuses aux autorités religieuses du judaïsme toulousain et de les rencontrer dans un esprit de paix”.

Mohamed Tataï, qui a présenté des excuses, fait actuellement l’objet d’une enquête pour incitation à la haine. Le procureur de la République a demandé une traduction du prêche controversé, qui n’a pas encore été rendue publique. Si le caractère antisémite était avéré, ce qui semble ne faire aucun doute, des poursuite pourraient être engagées contre l’imam d’Empalot.

Lien complémentaire : innaugurée le 23 juin dernier, la mosquée de Toulouse avait été présentée comme un symbole de tolérance