Aya Cissoko, ancienne championne du monde de boxe, auteure de « Au nom de tous les tiens »

Dans son livre « Au nom de tous les tiens » (Seuil), Aya Cissoko s’adresse à sa fille, lui rappelant ses origines maliennes. « Il s’agit de lui dire qu’elle n’est pas l’enfant de rien ni de personnes, qu’elle s’inscrit dans une histoire, une filiation« , explique l’ancienne boxeuse, au micro de France Inter. « Que malgré tout ce qu’elle peut entendre, ce qu’elle peut ne pas lire dans les livres d’histoires, elle est importante, que les siens sont des individus puissants malgré l’adversité. »

interview diffusée sur franceinter.fr,  le 04 05 2022

 

Avec ce livre, Aya Cissoko dit s’acquitter de son devoir de transmission, comme sa mère l’a fait avant elle. « Il est essentiel, pour qu’un enfant grandisse harmonieusement, qu’il sache d’où il vient. Je ne veux pas qu’il y ait de secret de famille. Tout doit être dit. »

Aya Cissoko  « Au nom de tous les tiens » (Seuil)