Adjani, Brakni, Maïwenn sont les « Sœurs »: un film sur la double identité franco-algérienne

Signé Yamina Benguigui;  , l’histoire de trois « sœurs », franco-algériennes, qui partent à la recherche de leur frère dans leur pays d’origine. Une aventure particulière pour les 3 comédiennes, Isabelle Adjani, Rachida Brakni, et  Maïwenn directement concernées par la question de la double culture 

reportage par Pascal Deschamps publié sur le site franctetvinfo.fr , le 27 06 2021

Elles sont trois. Trois « sœurs » nées en France, mais un jour, elles doivent partir à Alger à la recherche d’un frère disparu après l’indépendance. Un récit en partie autobiographique de la réalisatrice Yamina Benguigui, qui porte le poids d’un passé douloureux : celui d’un compromis entre deux pays, où les deux rejettent votre identité. Ces trois sœurs représentent la première génération à laquelle appartient Yamina Benguigui, mais aussi à ces actrices tiraillées entre deux cultures. « Mais il n’y a aucun retour possible », explique la réalisatrice.

Double culture
« On a beaucoup échangé sur les moments très contraignants et difficiles dans notre éducation tout en sachant qu’un jour on s’en extrairait, mais on ne savait pas comment« , déclare l’actrice Isabelle Adjani. Une voix que l’on entend rarement, celle de cette génération tout à la fois attachée à sa liberté, intégrée, et attachée à sa double culture.