Annie Cordy, la “comédienne musicale”

 

Annie Cordy – Belgique

La Belge « rigolote »

Annie Cordy, de son vrai nom Léonie Juliana baronne Cooreman, débute à Bruxelles au Boeuf sur le toit, puis débarque à Paris. En 1952, elle signe un contrat avec Pathé Marconi, obtient le Prix Maurice Chevalier, et est engagée pour La Route fleurie avec Georges Guétary et Bourvil. Après le succès au cinéma du Chanteur de Mexico avec Luis Mariano et Bourvil, c’est l’Amérique qui l’accueille : le Plazza à New York, le Copacabana à Rio de Janeiro, puis Cuba. Au cours de sa carrière exceptionnelle, Annie Cordy a enregistré plus de 700 chansons et joué dans une dizaine de comédies musicales et d’opérettes.

Racontée par Claudia Tagbo

Née en Côte d’Ivoire, l’actrice-humoriste arrive en France alors qu’elle est adolescente. Passionnée par le théâtre, elle obtient une maîtrise en Arts du Spectacle à Paris et se lance ensuite dans la comédie. Artiste de stand-up, elle entre en 2006 au Jamel Comedy Club créé par Jamel Debbouze et a, depuis, mis en scène ses propres one woman shows. On la retrouve sur les planches dans des pièces de théâtre, mais aussi au cinéma dans Le Crocodile du Botswanga en 2014, ou encore C’est quoi cette famille ?! en 2016. À la télévision, elle est aussi chroniqueuse dans des émissions telles Ce soir avec Arthur sur Comédie ! puis sur TF1, ou encore Le Bureau des Plaintes de Jean-Luc Lemoine sur France 2.

biographie élargie  http://achac.com/artistes-de-france/roland-garros-1888-1918/