Luis Mariano, le prince de l’opérette

Ils ont fait de la France ou de la métropole c’est selon, leur patrie artistique. Et sont devenus des artistes populaires, célèbres, renommés. Ils ont beaucoup donné et beaucoup reçu. Ajoutant leur singularité dans le creuset français, enrichissant l’alliage, jusqu’à se fondre dans notre patrimoine, jusqu’à en devenir des icônes, des ambassadeurs.

Luis Mariano – Espagne

Ténor basque espagnol, Luis Mariano, revendiquera toujours ses origines basques. Chanteur d’opérette, il jouira tout au long de sa vie d’une très grande popularité en Amérique latine, en France, en Espagne et au Québec. Il accède à la célébrité en 1945 grâce à La Belle de Cadix, opérette de Francis Lopez ou encore Le Chanteur de Mexico. Il devient alors, à la scène comme au grand écran, le « prince de l’opérette ».

Raconté par Rokhaya Diallo

Jeune journaliste née en 1978, elle entame sa carrière comme chroniqueuse radio et tv. On peut notamment l’entendre lors de la Matinale de Canal + et sur RTL. Elle a fondé les Indivisibles, association de lutte contre le racisme. Elle est aussi militante au sein de l’association Mix-Cité et du groupe ATTAC. Elle a récemment publié Racisme, mode d’emploi.

biographie enrichie http://achac.com/artistes-de-france/luis-mariano/