Une nouvelle vidéo d’un policier tirant sur un homme noir remue les États-Unis

Les autorités du Minnesota ont diffusé ce mardi une vidéo sur laquelle on voit l’officier Jeronimo Yanez tirant mortellement sur Philando Castile lors d’un contrôle de routine – suite à un feu arrière cassé – à St. Anthony, dans la banlieue de St. Paul.

Il y a quelques jours, un jury a acquitté Yanez – accusé du meurtre au deuxième degré de Castile. Les minutes suivant le meurtre avaient été diffusées en direct sur Facebook par la petite amie de Castile, Diamond Reynolds, qui était à côté de lui dans la voiture.

Les images saisies par la caméra placée sur le tableau de bord de la voiture de police ont été présentées lors du procès de Yanez. On le voit tirer sur Castile, un employé de 32 ans dans une cafétéria. Reynolds et sa fille étaient dans la voiture au moment où l’officier lui a demandé de se ranger sur le côté à cause d’un phare cassé.

Dans la vidéo, Yanez marche jusqu’au véhicule de Castile et lui demande sa carte d’identité. Castile semble tendre quelque chose à Yanez.

« Monsieur, » dit Castile d’une voix calme, « Je dois vous dire que j’ai une arme à feu sur moi. »

« OK, » répond Yanez en mettant sa main sur son arme. « Ne la prenez pas alors. Ne la sortez pas. »

« Je ne vais pas la sortir, » dit Castile.

Mais Yanez se penche dans le véhicule et tire immédiatement à sept reprises. Reynolds hurle, Yanez crie « Ne bougez pas, » alors que Castile gémit.

Reynolds a diffusé les suites de l’incident sur Facebook Live. En trois jours, sa vidéo a été vue cinq millions de fois. La mort de Castile, et celle d’un autre homme noir à Baton Rouge (Louisiane) plus tôt dans la semaine, avaient déclenché des manifestations dans tout le pays.

Cherchant à déterminer la sentence de Yanez, les jurés ont dû établir si Yanez craignait vraiment pour sa vie.

« Après la diffusion de la vidéo, il est clair que Jeronimo Yanez n’était pas en contrôle, il était nerveux et a agi de manière irresponsable, » a déclaré Larry R. Rogers Jr., l’avocat de Reynolds. « Nous explorons les suites à donner après la diffusion de cette nouvelle preuve, qui nous montre que l’officier Yanez n’a pas agi de la bonne manière, menant à cette tragédie. »

Par Tess Owen. Publié le 21/06/2017 sur Vice News.