Internet : la violence contre les femmes, trop impunie ?

Les faits

Insultes, menaces, harcèlement… 73 % des femmes dans le monde disent avoir été victimes de violences en ligne, selon un rapport de l’ONU de 2015. Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a remis au gouvernement, mercredi, un rapport dénonçant l’impunité dont bénéficient les auteurs de ces actes.  Article publié dans le journal “l’actu”, Playbac presse

Comprendre

Pour cette enquête, un testing a été réalisé. 545 contenus sexistes publiés sur Facebook (statuts et commentaires), Twitter et YouTube (vidéos et commentaires) ont été signalés. Résultat : seuls 7,7 % d’entre eux ont été supprimés. Sur YouTube, tous ont été laissés en ligne. Face à cette situation, le HCE formule 28 recommandations. Parmi elles, un recensement plus systématique des violences. Les auteurs du rapport souhaitent que les plateformes soient obligées de répondre à un signalement en moins de 24 heures. Enfin, ils réclament que les victimes soient mieux écoutées et pris en charge. Les plus concernées sont les jeunes filles entre 12 et 15 ans.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Combien Facebook compte-t-il d’utilisateurs actifs dans le monde ?
2 milliards.

© Play Bac Presse