Après le Black Friday, pourquoi ne pas faire un don pour le Giving Tuesday ?

Ce mardi 3 décembre, c’est la 2ème édition française du Giving Tuesday, une opération internationale pour encourager les dons aux associations après les achats qui ont redoublé lors du Black Friday.

article de Marion Bargiacchi publié sur le site francebleu.fr, le 3 12 2019

Le Black Friday a battu le record du nombre de transactions bancaires en : 56 millions en une journée (contre 50 millions l’an dernier). De nombreuses actions ont eu lieu en France pour protester contre cette initiative commerciale, à Châteauroux, Nancy, Nantes, Bayonne, Clichy, Périgueux…

le “Mardi du don”. Une journée pour faire un don à une association, en argent, en temps, ou pourquoi pas un don du sang ? L’an dernier, Giving Tuesday a permis de récolter un milliard de dollars pour le secteur associatif dans le monde avant la journée mondiale du bénévolat du 5 décembre.

Une initiative américaine

Tout comme le Black Friday et le Cyber Monday, le Giving Tuesday est une idée américaine. Née en 2012, elle se décline aujourd’hui dans une centaine de pays et depuis 2018 chez nous, en France, porté entre autre par l’Unicef.

Une baisse des dons de 60%

Depuis la suppression de l’impôt sur la fortune au 1er janvier 2018, les associations enregistrent une baisse significative des dons. 112 millions de dons déclarés en 2018 contre 273 millions l’année précédente. L’étude montre que les jeunes et les seniors sont les plus généreux : 2,3% de don moyen par rapport aux revenus pour les moins de 30 ans, et 2,4% pour les plus de 70 ans.