Antoine Sfeir: la loi de 1905 n’a pas besoin de changer

Né Beyrouth où il a vécu sa jeunesse, naturalisé français, Antoine Sfeir, est un spécialiste éminent du Proche-Orient. Après une carrière de journaliste au Liban et en France à La Croix ( il est de confession chrétienne), le politologue devenu français dirige les Cahiers de l’Orient, il préside également le Centre d’études et de réflexion sur le Proche-Orient (Cerpo).

Sur la laîcité, il est clair. Selon lui, la loi de 1905 n’a pas besoin d’évoluer si on ne l’instrumentalise pas

0