Antoine Sfeir et la crise identitaire des enfants de l’immigration

Né Beyrouth où il a vécu sa jeunesse, naturalisé français Antoine Sfeir, est un spécialiste éminent du Proche-Orient. Après une carrière de journaliste au Liban et en France à La Croix ( il est de confession chrétienne), le politologue devenu français dirige les Cahiers de l’Orient, il préside également le Centre d’études et de réflexion sur le Proche-Orient (Cerpo).

Pourquoi les jeunes issus de l’immigration originaire Maghreb ont-ils vécu une crise identitaire ? “Français dans le pays de leur famille, “arabes” en France, “ils sont passés du droit à la ressemblance au droit à la différence”. Une crise identitaire qui , dit-il en substance, les a poussés à traverser la rue à la rencontre d’imams auto proclamés