André Comte-Sponville : La laïcité n’est ni l’athéisme, ni l’irréligion, encore moins une religion de plus

Il est peu de lois, en France, qui fasse l’objet d’un tel consensus, et c’est tant mieux. Loi de tolérance et de paix. La laïcité n’est pas le contraire de la religion. Elle est le contraire, indissociablement, de la théocratie (qui voudrait soumettre l’État à une religion), du totalitarisme (qui voudrait soumettre les consciences à l’État), et du fanatisme (qui voudrait s’imposer par la violence). Trois raisons de la protéger, comme la prunelle de nos yeux ! »