“Urgence Solidarité Syrie” ou l’histoire d’un engagement de long terme d’un pharmacien marnais, natif de Homs

D’origine syrienne, le pharmacien Issam Moussly, installé dans la Marne, désespère de voir son pays s’engouffrer dans la guerre civile. Depuis mars 2011, il se démène pour apporter le minimum à une population en grande précarité. Son association Urgence solidarité Syrie a été mise en avant lors de l’assemblée générale de TULIPE, dont le rôle est de fédérer les dons en produits de santé des entreprises du médicament.

extraits d’articles réservés aux abonnés du Quotidien du Pharmacien et de “L’Union” de Reims  

C’est l’histoire d’un pharmacien marnais d’origine syrienne – il a quitté Homs en 1974 avant de s’installer comme pharmacien dans la petite commune de Pleurs – qui se retrouve happé par l’histoire, 37 ans plus tard, à l’occasion d’un voyage familial dans son pays natal, au printemps 2011. La “révolution” vient de commencer  et la réponse du régime est impitoyable : “Nous avons recueilli des témoignages de population « révolutionnaire » et également de professionnels de santé soignant blessés et victimes de la répression d’un régime sanguinaire. A notre retour nous avons opté pour la création d’une ONG qui viendrait en aide aux victimes. Nous avons agi tout azimut afin d’apporter de l’aide en tout genre  (alimentaire, vestimentaire, économique, médicale..) à l’intérieur comme à l’extérieur de la Syrie, notamment dans les pays limitrophes .

Créée dans la foulée de son voyage, Urgence solidarité Syrie, va en effet multiplier les actions humanitaires

Dès 2012, puis en 2014, il était parvenu à faire entrer par deux fois des médicaments en Syrie via la Jordanie et la Turquie. En 2016, peu avant Noël, il affrétait deux camions chargés de 40 tonnes de médicaments et de matériel médical destiné aux plateaux techniques. “Personnellement j’ai effectué des dizaines de déplacements dans cette zone, à raison de 1 par mois durant 7 à 8 ans , afin de vérifier moi même l’arrivée de l’aide ainsi que son affectation. “

Mais l’association “Urgence solidarité Syrie” va encore plus loin dans son accompagnement aux populations, intervenant aussi bien en nutrition infantile et adulte que dans des actions de microéconomie, notamment en incitant les paysans à cultiver leurs terres, et enfin en participant à des programmes d’éducation pour les enfants. Des millions de Syriens ont dû abandonner leur foyer. Les déplacés, les réfugiés, se comptent par millions. Les corollaires habituels sont observés : criminalité en hausse, économie appauvrie, maladies en hausse .

À ce jour, Issam Moussly n’a pas encore déterminé la voie d’acheminement que prendra son prochain convoi. Le dernier, en janvier 2019, s’est heurté à de nombreux barrages administratifs. Mais une chose est sûre, le pharmacien ne renoncera pas.