Seine-et-Marne : de la banlieue aux grandes écoles …

Sourdun, le 16 octobre 2019. Thomas, Adam, Léonie, Tabu, Jessica-Ange, Kamen et Nelly (de gauche à droite) ont apprécié la présentation. LP/P.D.S.
 
En attendant, il a rassuré bon nombre d’internes de Sourdun, dont une poignée vise Sciences-po, à défaut de l’ENA. « Cela me motive encore davantage », approuve Léonie, une première de Coulommiers, qui ambitionne de devenir journaliste.

« Je suis encore dans le flou mais mieux vaut viser haut », confie Adam, lycéen de première originaire du Raincy (Seine-Saint-Denis), également tenté par Sciences-po.

Les jeunes de banlieue aussi ont de l’ambition

« Cela nous ouvre plusieurs options à l’approche de Parcoursup », se réjouit Tabu, une terminale du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), qui prépare Sciences-po.

Thomas, un Monterelais de seconde, a retenu des conseils qui lui serviront pour entrer à Saint-Cyr. Jessica-Ange y a entendu « des informations toujours bonnes à prendre. Au moins, je sais que je n’irai pas à l’ENA », s’amuse cette collégienne de Samoreau, qui préfère le commerce international.

Nelly, en terminale, se voyait dans le droit international. Cette élève de terminale est désormais séduite par la fonction de commissaire militaire.

«Réussir au delà-des stéréotypes»

Pour cette habitante de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), François-Xavier Richard-Rendolet est surtout un modèle de réussite. « C’est rassurant de voir qu’il réussit si jeune et que lui aussi vient d’une ZEP. »

« Cela montre que nous, les jeunes de banlieue, nous avons aussi des ambitions et nous pouvons réussir au-delà des stéréotypes », renchérit Kamen, un terminale de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis).

« Rien ne remplace l’incarnation d’un modèle, souligne Julien Maraval, le proviseur de l’internat d’excellence, prêt à renouveler l’initiative. On essaie d’accompagner nos élèves dans la formalisation de leurs ambitions. C’est une façon de les pousser, sans leur mettre la pression, à emprunter une filière d’excellence et cela a un écho particulier avec ce témoignage. »