L’appel de l’ONG SOS Méditerranée : ne laissez pas les migrants se noyer

L’ONG SOS Méditerranée appelle les pays européens à trouver une solution humaine et durable pour le sauvetage des migrants et leur accueil.

article publié sur le site du journal adolescent l’Actu de notre partenaire Playbac Presse, publié le 24 04 2019

Contexte

1- Les élections européennes se tiendront les 25 et 26 mai, pour renouveler le parlement européen.
2- La sécurité des frontières extérieures de l’Union Européenne (UE) et le contrôle de l’immigration sont assurés par l’Agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes (Frontex).
3- Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de migrants traversent la Méditerranée. Certains fuyant guerre et persécutions, sont des demandeurs d’asile (ils peuvent obtenir le statut de réfugié).
4- Les pays de l’UE ne se partagent pas l’accueil des demandeurs d’asile secourus en mer. Ceux-ci doivent faire leur demande dans le pays dans lequel ils entrent en Europe (règlement de Dublin).

« Notre place est en mer, nous devons sauver des vies. »

A handout photo released on September 24, 2018 by SOS Mediterranee shows migrants being rescued by the Aquarius rescue ship run by non-governmental organisations (NGO) “SOS Mediterranee” and “Medecins Sans Frontieres” (Doctors without Borders) following negociations with Libyan coast guards in the search and rescue zone off the coast of Libya, in the Mediterranean Sea, on September 23, 2018. – SOS Mediterranee and Doctors without Borders (MSF) which operate the Aquarius rescue missions lambasted Italy for pressuring Panama into revoking its flag, warning the move deals a “major blow” to humanitarian missions off Europe’s southern coasts. (Photo by Maud VEITH / SOS MEDITERRANEE / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT “AFP PHOTO / SOS MEDITERRANEE / Maud VEITH” – NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Les faits

Ne pouvant plus assurer ses missions correctement, l’association SOS Méditerranée a mis fin à ses sauvetages entre la Libye et l’Italie, fin 2018. Elle a rendu l’Aquarius à son armateur. L’ONG veut repartir en mer, demandant aux Européens de ne pas laisser des migrants se noyer.

Libyan coast guardsmen stand on a boat during the rescue of 147 illegal immigrants attempting to reach Europe off the coastal town of Zawiyah, 45 kilometres west of the capital Tripoli, on June 27, 2017. – More than 8,000 migrants have been rescued in waters off Libya during the past 48 hours in difficult weather conditions, Italy’s coastguard said on June 27, 2017. (Photo by Taha JAWASHI / AFP)