“Des Territoires Aux Grandes Écoles”, l’association qui facilite l’accès aux études supérieures

“On pense naïvement qu’il faut se tourner vers l’Etat, les institutionnels, que la solution viendra de là. Mais les rendez-vous ne donnent jamais rien. On se heurte au mur de l’indifférence, et cette problématique ancienne n’a pas trouvé de réponse car la spécificité rurale n’est pas reconnue. Et même si la crise des gilets jaunes a permis de mettre en avant les problématiques locales, c’est vite retombé.”

L’Enseignement supérieur, un outil du développement du territoire
L’implantation de grandes écoles dans les régions est aussi un vœu (pieux ?) de l’association.

“Une école, c’est tout un écosystème qui se crée : incubateur, pépinière, innovation. L’Ecole est un accélérateur d’avenir fondamental, il faut que les jeunes aient accès à des formations sur leurs territoires.
Et si les entrepreneurs rencontrés par Bixente et son équipe ont du mal à trouver des compétences au niveau local (ingénieurs…), une des solutions envisagées est le volontariat territorial en entreprise (VTE) déclinaison du VIE dans les territoires.”

Face à ces enjeux et contraintes, leur motivation reste intacte, malgré l’ampleur de l’objectif. Bixente, toujours aussi philosophe, conclut :

“Quand les contraintes sont les plus fortes, l’imagination est appelée à trouver des solutions”