Le Pakistan scandalisé par une publicité de machine à laver qui s’amuse des violences conjugales

L’entreprise s’est depuis excusée pour la vidéo divulguée, admettant qu’il s’agit d’une « erreur de jugement » et a demandé que « toutes les pages de réseaux sociaux suppriment la vidéo car elle n’a pas été officiellement diffusée ni approuvée par Kenwood. » Au bout du compte, l’indignation provoquée par une publicité ayant fait l’objet d’une fuite indique clairement que les entreprises devront être plus vigilantes si elle veulent utiliser la misogynie comme un moyen de vendre leurs produits.

Publié le 07/06/2017 par Sana Saleem, sur Global Voices