“Chez moi en France” #1 la diversité des prénoms

“ILS SONT PARTOUT” prétend Marine Le pen, et Hapsatou devrait s’appeler Corinne, selon Eric Zemmour. Et pourquoi pas Edith ?

En 1960, la loi française  imposait une liste contrainte d’environ 2000 prénoms. En 1966, le choix a été ouvert aux prénoms régionaux avant d’être laissé à la discrétion des parents. Aujourd’hui, on compte près de 13 000 prénoms différents dans l’état civil. Un marqueur de la diversité qui fait la France aujourd’hui

0