Attentat de Londres: ce que l’on sait de l’attaque du Palais de Westminster qui a fait 3 morts

TERRORISME – Au moment où les Belges rendaient un émouvant hommage aux victimes des pires attentats de leur histoire, survenus il y un an, Londres a été frappée par une attaque meurtrière près du Palais de Westminster qui abrite le Parlement britannique ce mercredi 22 mars. Alors que la presse locale s’émeut face à la “terreur” et dénonce un coup porté à l’un des symboles de la démocratie, voici les éléments autour du drame -qui a fait trois morts et environ 30 blessés- qui ont pour l’heure fait surface.

  • Les faits

En début d’après-midi mercredi, en plein coeur de la capitale britannique, un homme au volant d’un 4X4 lance son véhicule sur les passants sur le pont de Westminster qui enjambe la Tamise, menant au Parlement et à Big Ben. La police de Londres a dit avoir été appelée à environ 14h40 heure locale.

 Peu après la sortie du pont, l’homme emboutit sa voiture sur le bas-côté, puis en sort et court vers les grilles du Parlement, où la Première ministre Theresa May vient de s’exprimer devant les députés. Il poignarde à mort un policier. La police fait feu au moment où il essaie de s’attaquer à un deuxième policier, il est tué.

Les députés sont aussitôt confinés à l’intérieur du Parlement. Theresa May, elle, est immédiatement évacuée, des photos la montrent quittant le Parlement à grande vitesse à bord de sa voiture officielle. Les élus sont à leur tour évacués un peu plus tard vers les locaux de Scotland Yard, situés à proximité, escortés par des policiers lourdement armés.

  • Les victimes

Outre son auteur qui a été tué, l’attaque a fait trois morts dont le policier poignardé, selon un bilan de la police revu à la baisse jeudi matin. L’identité du policier a été rendue publique par ses collègues: Keith Palmer, âgé de 48 ans, travaillait depuis 15 ans pour les services de protection parlementaire. Il était marié et était papa.

 

Un hélicoptère de secours a atterri sur place peu après l’incident. Plusieurs ambulances étaient garées près du pont de Westminster, à proximité du Parlement. Une femme, grièvement blessée, a été repêchée dans la Tamise. “Nous partons du principe qu’elle est tombée ou a sauté du pont”, a déclaré l’Autorité portuaire de Londres.