L’Afrique, eldorado des « fake news » ?

Si vous avez cru à la mort de Joseh Kabila, voulu acheter une pyramide ou pensé que Donald Trump avait une dent particulière contre les Nigérians, vous devez déjà le savoir : l’Afrique est LE continent des « fake news ». Petit florilège de fausses nouvelles.

L’arrivée de Donald Trump dans le paysage politique américain puis à la Maison blanche a fait de la fake news le phénomène de l’année 2016 et, au train où va le président américain, cela pourrait bien continuer en 2017. Mais faut-il obligatoirement s’intéresser à Trump ou à la Russie pour profiter de ces entorses faites à la vérité ? Le continent africain produit lui aussi son lot de fausses nouvelles. En voici quelques exemples.

Un classique : « Bouteflika est mort »

Si vous n’avez jamais croisé cette fausse nouvelle, c’est que vous ne suivez pas l’actualité algérienne. On ne compte plus le nombre de fois où Abdelaziz Bouteflika a été annoncé mort, en particulier depuis novembre 2005. Le 16 de ce mois, le chef de l’État était évacué pour raisons de santé vers l’hôpital du Val-de-Grâce, à Paris, à cause d’un ulcère hémorragique.

La machine à rumeurs se met alors en marche, relayée par certaines chaînes de télévision. L’absence de communication officielle laisse place à la spéculation. Le président serait atteint de polykystose, il aurait un cancer, il serait même décédé d’après certains. Mais « Boutef » est bien vivant, comme ce sera le cas lors des multiples autres annonces de sa mort.

Voyager sans visa de la Tunisie aux États-Unis

Début mars 2017, plusieurs médias tunisiens relayaient un décret soit-disant signé Donald Trump, autorisant les citoyens tunisiens à se rendre aux États-Unis sans visa pour une durée de 180 jours. Étonnant de la part du nouveau président américain. Mais l’information était fausse et trouvait son origine aux États-Unis.

C’est en effet le site USA Television qui avait inondé le web d’une série d’articles ayant le titre : Trump signed a visa-free travel policy for residents of… [Trump a signé un décret pour voyager sans visa concernant les résidents de… ], tout en changeant à chaque fois le nom du pays. Le Ghana et le Botswana y sont d’ailleurs également passés. Espérons que des Tunisiens crédules n’aient pas acheté leurs billets pour New-York avant de voir le démenti de l’ambassade américaine…

Les fausses photos de l’avion royal marocain

Mohamed VI a lui aussi eu sa dose de fausses nouvelles. On l’a annoncé mort, comme ce fut d’ailleurs aussi le cas d’autres personnalités − le président camerounais Paul Biya ou la Première dame congolaise Antoinette Sassou Nguesso −. Dans un registre moins morbide, c’est l’avion du souverain qui a attiré l’attention des internautes marocains, toujours friands de toute information, même suspecte, au sujet de la famille royale.