Lancé par Apple, un nouvel emoji voilé divise les internautes

À l’occasion de la journée internationale des emojis, tenue ce 17 juillet, l’entreprise américaine Apple a annoncé le lancement, avant la fin de l’année sur iOS, macOS et watchOS, de plusieurs nouveaux emojis. Le leader de la marque à la pomme, Tim Cook, a partagé la nouvelle sur son compte Twitter:

https://twitter.com/tim_cook/status/886966103531900928

Les nouveaux emojis comprennent un zombie, un zèbre, un elfe, une mère qui donne le sein à son bébé, un T-rex, ou encore une femme voilée.

La marque à la pomme semble avoir pris en considération la suggestion de Rayouf Alhumedhi, jeune saoudienne de 15 ans qui avait adressé, en 2016, sa proposition d’emoji voilé au Consortium Unicode, l’organisation qui établit les normes internationales pour les caractères de texte et les emojis.

“L’emoji n’est pas juste ce petit truc qu’on utilise pour exprimer les émotions en utilisant le clavier, explique-t-elle à la chaîne 100% web d’Al Jazeera, AJ+. “Avoir des personnes différentes de différentes couleurs de peaux peut promouvoir la diversité et la tolérance,” souligne encore Rayouf Alhumedhi.

Mais si cet emoji halal a déjà été approuvé par le Consortium Unicode, les internautes eux ne sont pas tous ravis de la nouvelle. Une vague de tweets islamophobes a submergé les réseaux sociaux à l’annonce de l’emoji voilé, accusant notamment Apple de “normaliser” l’oppression des femmes, ou associant curieusement le nouvel emoji aux pratiques terroristes.

En réponse aux tweets islamophobes, d’autres internautes ont réagi:

Publié le 18/07/2017 sur Al Huffpost par Ibtissam Ouazzani

0