Laetitia Chhiv ou la richesse de la double culture

Enfant, elle parlait naturellement le chinois avec ses parents et le français avec ses camarades de classe. A partir du moment où elle a pris conscience de sa double culture, Laetitia Chhiv a entrepris de cultiver cette richesse. Aujourd’hui chercheuse au Centre de Recherche sur la Civilisation d’Asie Orientale, elle a choisi de s’investir dans les échanges culturels avec les pays de ses racines

1+