Birmanie : une femme musulmane brise le tabou de l’éducation sexuelle

Dans une Birmanie majoritairement bouddhiste qui discrimine les musulmans, et massacre les Rohingyas, la minorité musulmane martyre de l’Arakane, une femme brave la tyrannie sanglante du pouvoir, sous son voile qu’elle arbore sans crainte : le Dr Thet Htwe.

article et vidéo publiés sur le site oumma.com, le 27 11 2018

!

Birmanie : une femme musulmane brise le tabou de l'éducation sexuelle

Birmanie : une femme musulmane brise le tabou de l'éducation sexuelle

Publiée par Oumma.com sur Mardi 27 novembre 2018

Médecin de formation, elle sillonne le Myanmar dans un but précis : enseigner l’éducation sexuelle. Un défi de taille dans un pays où l’évocation du sexe est taboue

Face à un auditoire composé de jeunes filles et jeunes garçons, mais aussi d’adultes, le Dr Thet Htwe aborde des sujets intimes avec délicatesse. Outre les menstruations, la puberté, la procréation, le désir sexuel…, les droits des femmes, la violence conjugale, la notion de consentement sont aussi traités.

« Le silence et la désinformation entourent encore ces questions ». « Ce cours est formidable ! il m’a appris à me respecter davantage » – Suu May, 22 ans. Bien plus qu’une briseuse de tabous très estimée, le Dr Thet Htwe est devenue une ambassadrice de la tolérance religieuse en Birmanie.