Henri Verneuil, petit réfugié, grand cinéaste et académicien

La série “artistes de France” créée par Pascal Blanchard, Lucien jean-Baptiste, le groupe Achac et Bonne Pioche Productions  célebre touts ces artistes venus d’ailleurs pour devenir des ambassadeurs de la culture franaçaise.  Avec le réalisateur de cinéma Henri Verneuil, ils ne pouvaient pas mieux choisir ;^)  

Henri Verneuil – Turquie
Le réalisateur de génie

Henri Verneuil, réfugié arménien, de son vrai nom Achod Malakian, réalise son premier long-métrage La Table aux crevés avec Fernandel. En 1956, Henri Verneuil connaît la consécration nationale avec Des gens sans importance avec Jean Gabin. Trois ans plus tard, il connaît son premier succès mondial avec La Vache et le Prisonnier avec Fernandel. Il devient ainsi un réalisateur, scénariste et producteur incontournable du cinéma français et rend homage à son histoire familliale avec 588, rue Paradis.

Raconté par Michel Drucker

Né en 1942 dans le Calvados d’un père d’origine roumaine et d’une mère d’origine autrichienne, Michel Drucker est aujourd’hui l’une des figures emblématiques du paysage télévisuel français et l’un de ses grands animateurs. Il débute sa carrière de journaliste en 1965 à l’ORTF en tant que commentateur pour les événements sportifs. Puis il se consacre aux émissions de divertissement et shows télévisés dans les années 70 et 80, tels Les rendez-vous du dimanche, Champs-Élysées ou Stars 90 et, depuis 1998, Vivement Dimanche et Vivement dimanche prochain sur France 2, qu’il produit et anime. Il est également à la tête de sa maison de production DMD et a mené en parallèle une carrière de journaliste à la radio.

Boigraphie détaillée http://achac.com/artistes-de-france/henri-verneuil/