Lino Ventura, le lutteur au grand coeur

Ils ont fait de la France ou de la métropole c’est selon, leur patrie artistique. Et sont devenus des artistes populaires, célèbres, renommés. Ils ont beaucoup donné et beaucoup reçu. Ajoutant leur singularité dans le creuset français, enrichissant l’alliage, jusqu’à se fondre dans notre patrimoine, jusqu’à en devenir des icônes, des ambassadeurs.

Lino Ventura – Italie

Un grand acteur populaire

Angiolino Ventura, dit Lino Ventura, est un fils d’immigrés italiens. D’abord lutteur professionnel, il devient par hasard acteur aux côtés de Jean Gabin dans Touchez pas au grisbi. D’abord habitué à des seconds rôles d’hommes de main ou de brutes, il devint une vedette dès la fin des années 50, grâce à des films comme Le Gorille vous salue bien et Le fauve est lâché. Alternant les comédies à succès, parfois dialoguées par Michel Audiard, telles Les Tontons flingueurs, L’aventure c’est l’aventure ou La Gifle, et des drames et polars comme Le Clan des Siciliens, L’Armée des ombres ou Garde à vue, il a été pendant deux décennies et reste encore aujourd’hui l’un des acteurs les plus populaires du cinéma français.

Raconté par Frédéric Taddeï

Frédéric Taddeï dont le père est italien, est repéré par Jean-François Bizot. Il collabore alors au magazine Actuel et présente, en parallèle, une chronique littéraire sur Radio Nova. Il fait ses débuts à la télévision dans Nulle part ailleurs sur Canal+ de 1994 à 1998. Puis, il remplace Thierry Ardisson de 1998 à 2006 dans Paris Dernière. Le lancement de l’émission D’art d’art, en 2002, le fait connaître du grand public. De 2006 à 2016, il présente Ce soir (ou jamais !) qui se transformera en magazine Hier, aujourd’hui, demain. En parallèle, il anime plusieurs émissions à la radio. De 2005 à 2011, il présente sur Europe 1, Regarde les hommes changer puis il part sur France Culture et l’émission Tête-à-tête. À partir de 2013, Frédéric Taddeï revient sur Europe 1 avec Europe 1 social club.

Bio détaillée http://achac.com/artistes-de-france/lino-ventura-raconte-par-frederic-taddei/