France : Une commune interdit les femmes voilées sur un site de baignade

La saison estivale s’annonce tendue à Lorette, petite commune de la Loire. Alors qu’un site de baignade naturelle a ouvert vendredi 23 juin, les femmes voilées se voient dans l’interdiction d’y accéder, rapportent plusieurs médias français.

L’article 4 de l’arrêté régissant le règlement de ce site précise que «les usagers doivent avoir une tenue décente et une attitude correcte». «Sur la plage sont interdits, monokini, burkini, voile dissimulant partiellement ou totalement le visage, combinaison», poursuit le texte.

 

«(…) Tout manquement à cette disposition implique l’expulsion immédiate (pouvant couvrir toute la période d’ouverture saisonnière) des contrevenants par le personnel de surveillance, de sécurité ou au besoin par la force publique», énonce encore le règlement.

L’été dernier, la commune de Lorette s’était déjà fait remarquer lors du mois du Ramadan. Deux panneaux publicitaires électroniques avaient été diffusés dans la ville : «Avis : le Ramadan doit se vivre sans bruit» et «Avis : la république se vit à visage découvert», pouvait-on lire.

Au micro de France Bleu, Aldo Oumouden, porte-parole de la grande mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne, déplore l’attitude du maire de Lorette Gérard Tardy : «Monsieur Tardy a déjà essayé de faire du sensationnel l’été dernier avec le Ramadan sans bruit. (…) Il doit se réveiller : la France est multiculturelle. Vouloir interdire le voile sur ce plan d’eau est une atteinte à la liberté individuelle des musulmans», a-t-il réagi.

L’association la Maison des Potes 42, qui lutte contre les discriminations, a décidé de porter plainte, selon la radio indépendante locale Activ Radio.

Le maire sans étiquette de Lorette s’est quant à lui défendu auprès du Progrès : «On ne veut pas de tenues agressives et provocatrices.»

Publié le 29/06/2017 sur Yabiladi