Éric Zemmour a été condamné à 5 000 euros d’amende pour incitation à la haine

Le polémiste avait dit que les djihadistes étaient considérés « par tous les musulmans comme des bons musulmans ».

Dans cette émission de C à vous, diffusée sur France 5 le 6 septembre dernier, Eric Zemmour, qui venait faire la promo de son livre Un quinquennat pour rien (Albin Michel, 2016), a tenu des propos graves contre les musulmans de France. Il avait notamment dit qu’il fallait « leur donner le choix entre l’Islam et la France. » Le polémiste a ensuite affirmé que les djihadistes étaient considérés « par tous les musulmans comme de bons musulmans. » Provocation auquel Patrick Cohen a rétorqué : « Les djihadistes ne sont pas considérés par tous les musulmans comme de bons musulmans, c’est absolument faux. »

« Mais si », lui a répondu Éric Zemmour, qui malgré les simagrées du matinalier de France Inter et d’Anne-Sophie Lapix, a appuyé ses propos. « Vous ne pouvez pas parler à la place de l’ensemble des musulmans de France », a insisté Patrick Cohen, en vain. Estimant que les journalistes n’avaient pas assez réagi face aux propos du polémiste, 8 000 téléspectateurs avaient alors déposé une plainte auprès du CSA. À la suite de quoi, l’association CAPJPO-EuroPalestine, a poursuivi le chroniqueur sur citation directe.

Mercredi 21 juin, s’est donc déroulé le procès d’Éric Zemmour, qui comparaissait pour incitation à la haine. Estimant que les propos tenus par le polémiste étaient d’une grande gravité, la 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris l’a condamné à 5 000 euros d’amende pour provocation à la haine.

Une somme qui s’ajoute aux 3 000 euros d’amende déjà payée par Éric Zemmour, qui avait été condamné par la Cour d’appel de Paris pour « provocation à la haine envers les musulmans », concernant ses propos tenus dans le Corriere Della Sera en octobre 2014. Comme quoi, rien n’arrêtera Éric Zemmour dans sa provocation, qui, dans un autre registre, a dit ce jeudi matin sur RTL que l’on « parle de la parité pour occulter la question sociale. » Les musulmans, les femmes… décidément Éric Zemmour en veut à ceux qui ne lui ressemblent pas.

Par Virginie Cresci. Publié le 22/06/2017 sur Speech.konbini.