Les djihadistes abandonnent-ils Twitter ?

L’entreprise a annoncé, mardi 21 mars, avoir suspendu 377 000 comptes incitant au terrorisme durant le deuxième semestre de l’année 2016, après en avoir supprimé 235 000 au premier.